Parlons Foot !

Gareth Bale, l'histoire d'un joueur prometteur

Catégorie : Football

Gareth Bale, joueur prometteur de football pro, dispose de toutes les qualités « sur terrain » captant l’attention de tous. Ce n’est donc pas étonnant s’il ne signe pas un contrat à n’importe quel prix et n’hésite pas à refuser des propositions dont le coût ne correspond pas à ses attentes. En effet, il faut avoir plus de 20 millions en poche pour remporter la victoire lors d’un match avec l’intervention massive de ce champion du football.

Le joueur "feinteur" de Real de Madrid

La rapidité n’est qu’une seule qualité parmi les nombreuses qualités de Gareth Bale. Il recourt aussi à ses capacités de « feinteur » pour se faire remarquer sur terrain dès les premières minutes d’un match. Cet ancien joueur de Trottenham dispose de toutes les qualités d’un meilleur joueur lui ouvrant une carrière à couper le souffle dans la pratique du football sur le plan international.

Bale : une réussite à couper le souffle

Bale, né pour être un vrai footballeur pro, s’affiche avec ses nombreuses tentatives de dribbles lors des éliminatoires de l’Euro 2016. Il devance avec plus de 40 tentatives Eden Hazard, le Belge de Chelsea et Raheem Sterling, l’Anglais de Liverpool. Gareth Bale s’insère parmi les Tops 5 des meilleurs cadreurs avec une réussite évaluée à 50 %. Il occupe donc le troisième rang après Sterling et Hazard et avant Abdurahimi de Macédonie et Arjen Robben des Pays-Bas. Malgré le fait que tous les matchs auxquels il a pu participer ne permettent pas aux spectateurs de constater son efficacité, il continue à avoir confiance en lui et est prêt à mettre l’accent sur ses qualités de meilleur footballeur même après sa sortie du Réal Madrid.

Gareth face à ses prétendants

Gareth Bale reçoit pas mal de propositions d’intégrer une équipe où il met en œuvre ses compétences en football pour sa bonne réputation à travers le monde. Heureusement que les dirigeants de Tottenham ont pris l’initiative de lui laisser libre d’aller où il souhaite. Toutefois, son intervention massive au cœur de l’État espagnol était une réelle source de dépenses très pesantes pour le Real. De plein gré, il a totalement nié les deux offres espagnoles environnant les 100 millions d’euros. Pour pouvoir embaucher Bale, le Real, qui ne souhaite pas se priver de ce joueur très prometteur, doit consacrer une importante somme allant jusqu’à 230 millions d’euros qui pourrait atteindre le double avec tous les impôts à régler.

1 membre a aimé cet article